jeudi 23 avril 2015

Le lait maternel

Le lait maternel est un aliment complet et idéal pour le nouveau né. C’est un mélange très complexe de substances diverses. Ce mélange évolue .Le colostrum secrété du premier jour jusqu'à la montée laiteuse est riche en protéines et en anticorps.

La composition du lait maternel varie aussi au cours de la tétée, plus dilué au début, le lait s'épaissit en fin de tétée. Le taux de lipides  peut aussi quadrupler, ce qui sert de régulateur à l'appétit de l'enfant .Il varie également  selon l'alimentation de la mère. Le lait maternel contient  aussi des anticorps indispensables pour le nourrisson pas encore immunisé par lui même de la lactoferrine, un puissant antibactérien. En moyenne le lait  maternel contient  par litre 38 g de glucides ,10 g de protides et 70 g de lipides. Cette composition est très différente de celle de lait de vache. Les sels minéraux  et les vitamines y sont en quantité suffisante osseux du calcium, à l'exception de la vitamine D nécessaire au métabolisme .Il contient aussi des Oglio-aliments, des enzymes et une partie des hormones présentes dans le sang de la mère. C’est pourquoi, il est recommandé de ne pas remplacer le sein  maternel par un biberon.

Une partie des éléments  provient de la filtration sélective du sang comme eau sels, albumine, globulines)

, l’autre d'une synthèse (lactose caséine, matières grasses, acide citrique) par les cellules de l'acinus d'éléments propres au lait.