mardi 4 août 2015

Toxicité de myristica fragrans

La quantité et la concentration des composants de La noix de muscade déterminent son degré de toxicité. En général la toxicité commence à se manifester à partir d’une noix. La noix de muscade contient une série de composants qui, à des concentrations normales ne sont pas toxiques, mais certains sont considérés comme les précurseurs des amphétamines. 
Toxicité de la myristicine (Trimyristine) 
La myristicine (Trimyristine) est hallucinogène. La dose active par voie orale correspond à 10 à 15 g de poudre de noix de muscade ou 200 à 400 mg de myristycine.  La myristicine, dérivé dioxyméthylénique possède un pouvoir euphorisant, mais extrêmement toxique pour le système nerveux. 
Toxicité des terpènes
Les terpènes sont irritants pour la peau et les muqueuses. Ils sont dépresseurs du système nerveux central et peuvent provoquer une irritation des voies respiratoires et une irritation des voix urinaires. 
Toxicité des mycotoxines : Le stockage de la noix de muscade aboutit à la formation deMycotoxines (aflatoxines non détruites par la cuisson). Comme d’autres épices, les seuils de tolérances imposés par la réglementation internationale (du 12 Mars 2002) sur les épices sont 5µg/kg à 10µg/kg. Ces aflatoxines sont considérées comme hépatotoxiques, procancérigènes (époxydes) pouvant entraîner une atteinte du système nerveux central, et être à l’origine de malformation embryonnaire (par une accumulation dans le foie et le rein).