lundi 28 décembre 2015

Pourquoi y a-t-il beaucoup des quantités de dose ?

La discussion de la dose de rayonnement est complexe. Étant donné que le rayonnement a des effets différents selon les tissus il interagit avec, les différents descripteurs de dose ont été développés. Si cela peut sembler compliquer la discussion, il fait réellement effacer l'aspect de rayonnement qui est en cours de discussion. On peut parler de la puissance d'une source radioactive ou la puissance d'un tube à rayons X, mais qui ne fournissent pas vraiment une mesure des effets biologiques. Les facteurs à prendre en considération lorsque les sources de rayonnement dans le forum sont les suivants: le type de rayonnement étant émis par la source radioactive (particules rayons gamma, bêta ou alpha), les énergies impliquées, ou le motif et la distribution des énergies de rayons X à partir d'une source de rayons X. L'intensité de l'émission de rayons X n’est pas fixé. Il peut être choisi automatiquement par l'équipement ou manuellement par l'opérateur, en fonction de la partie du corps. Le corps humain est également en de nombreux types de tissus qui varient selon le sexe du patient, l'âge du patient, et la partie corps ou de l'organe étudié. Tous les tissus ne sont pas aussi sensibles à la même exposition au rayonnement. Cela signifie qu'il existe une unité pour la force de la source de rayonnement, une unité pour le rayonnement incident sur le corps, une unité destinée à l'énergie absorbée par le corps et les unités pour quantifier les effets des rayonnements. Bien que beaucoup de ces unités soient exprimés en Sv ou mSv, le sens est différent quand on se réfère à la dose à la (dose efficace) du corps entier ou à la dose à un organe particulier (dose équivalente). Il est pour cette raison que l'on doit souvent l'opinion de l'expert dans l'interprétation de la dose de rayonnement et de l'importance pour le patient.