mardi 29 décembre 2015

Médicaments sûrs et nocives dans l’allaitement

Presque tous les médicaments pris par la mère qui allaite se trouvent dans son lait si elles peuvent être présentes dans des concentrations trop faibles pour affecter le bébé. 

Médicaments considérés comme sûrs pendant la lactation 

Certains médicaments considérés comme sûrs pendant la lactation sont mentionnés ci-dessous. Pas d'effets indésirables pour le nourrisson ont été rapportés avec l'utilisation de ces médicaments à des doses normales. 

  L'acétaminophène 

  Les antiacides 

  Les corticostéroïdes inhalés 

  Insuline 

  Ibuprofène 

  Acide folique 

  Héparine 

  Lidocaïne 

  Pénicillines et les céphalosporines 

  Salbutamol 

  Thyroxine 

Contre pendant l'allaitement 

Certains médicaments contre-indiqués pendant la lactation sont mentionnés ci-dessous. Si l'un de ces médicaments sont considérés comme cruciale pour la santé de la mère, l'allaitement doit être interrompu, que les effets indésirables peuvent se manifester chez le bébé, ou l'allaitement peut être supprimée. Sinon, il est conseillé d'utiliser un autre médicament pour l'état à traiter. 

  Les médicaments anti-cancer - causer la diarrhée et réduit l'immunité chez le fœtus 

  Les androgènes - peuvent affecter le développement sexuel des fœtus et supprimer la production de lait chez la mère 

  L'aspirine à fortes doses - peut provoquer des saignements ou le syndrome de Reye chez le fœtus 

  Chloramphénicol - peuvent causer la diarrhée, la suppression de la moelle osseuse et le syndrome du bébé gris 

  Œstrogènes - peut réduire la production de lait et provoquer augmenter la taille du sein chez les enfant de sexe masculin 

  Ergotamine - Peut provoquer l'ergotisme et supprimer la lactation 

  Iode - peut causer des niveaux d'hormones thyroïdiennes bas et le goitre chez le bébé 

  Lithium - Peut causer des anomalies du rythme cardiaque 

  Metformine - Peut causer l'hypoglycémie et une acidose lactique chez le bébé