mercredi 8 juillet 2015

Les contres vérités de l'alcool

Le tabac appartenant à la famille des solanées, du latin nicotiana tabacum est une plante annuelle qui peut atteindre 1,5 à 2 mètres de hauteur. Ses feuilles sessiles et alternes sont larges et peuvent mesurer jusqu'à 70 cm de long. Ses fleurs sont disposées en panicules. Elles comprennent un calice à cinq divisions, une corolle rouge ou rose à cinq pétales soudés, cinq étamines insérées sur le tube de la corolle, un ovaire supère à deux loges et un style. Son fruit est une capsule donne de nombreuses graines minuscules. On cueille les feuilles du plant de tabac atteignant une certaine taille pour produire du tabac. Les composants chimiques du tabac: Une cigarette libère environ un millier de gaz irritants et de substances potentiellement toxiques Ces substances sont: *La nicotine qui est une substance toxique d'aspect huileux, d'odeur forte, à saveur acre. Elle est soluble dans l'eau. La teneur en nicotine des différentes variétés de tabac est extrêmement variable de 16 à quelques centièmes pou cent .Cette substance est un poison très fort quelques milligrammes suffisent pour tuer une personne. *Des goudrons divers: à raison de 15à "à mg par cigarette. Au cour de la combustion ces goudrons subissent une décomposition chimique par la chaleur, ce qui donne naissance à une chaleur complexe de substances irritantes parmi lesquelles on compte des hydrocarbures cancérigènes. *Les monoxydes de carbone qui est présent dans la fumée du tabac à raison de 2 à 4%.Ce gaz passe dans le sang surtout si le sujet inhale la fumée et rend difficile le transport des gaz respiratoire .Cette action est particulièrement néfaste en cas d'insuffisance respiratoire ou de problèmes cardio-vasculaires. Les méfaits du tabac sur la santé de l'homme: Des  troubles respiratoires, nerveuses sensorielles et circulatoires sont rencontrées  chez les fumeurs. *Action du tabac sur les voies respiratoires: La fumée inhalée du tabac suit le trajet des voies respiratoires de la bouche aux bronches Le fumeur respire un air chargé de produits toxiques qui vont agresser les cellules qui tapissent les parois de ses organes. Cette agression directe de l'appareil respiratoire explique la survenue chez les fumeurs de maladies infectieuses, inflammatoires, allergiques et cancéreuses. -Les maladies infectieuses: Les fumeurs ont plus fréquemment  des otites ou inflammations, sinusites, angines, bronchites, grippes et pneumonies. Ce risque devient plus important au fur et à mesure que leur consommation augmente. -Les maladies inflammatoires: Il s'agit essentiellement des inflammations au niveau des bronchites et poumons chroniques obstructives qui correspondent  à la bronchite chronique et à l'emphysème. Ces maladies sont dues à la destruction progressive des poumons et des bronches par la fumée de cigarette et conduisent progressivement à l'insuffisance respiratoire. -Les maladies allergiques: La maladie asthmatique est plus fréquente et grave chez les fumeurs et aussi  le rhume des foins -Les maladies cancéreuses: La fumée des cigarettes provoque des cancers de lèvres, de la langue, de la bouche, de la gorge, des cordes vocales, de la trachée, des bronches et des poumons. Le risque est fonction de la quantité de tabac fumé et surtout augmente rapidement en fonction du nombre d'années de tabagisme. Ces cancers qui étaient l'apanage de l'homme il y a une vingtaine d'années sont de plus en plus fréquents chez les femmes. *Action du tabac sur le cerveau: La nicotine se dissout facilement dans la salive. Elle traverse les muqueuses comme poumons et bronches et passe dans le sang qui la transporte rapidement dans tout le corps. Parvenue au cerveau, elle a une double action! *elle produit des effets excitants sur le système nerveux *elle accélère la libération de substances naturelles euphorisantes. A l'effet excitant du tabac, s'ajoute une impression de relaxation. L'organisme du fumeur s'est adapté au tabac: c'est la tolérance. Cette étape amène le fumeur à consommer plus de tabac sans inconvénients apparents; c'est l'accoutumance. Mais il arrive alors un stade ou la privation de tabac comme les autres drogues s'accompagne de troubles. L'individu ne peut plus s'en passer: c'est la dépendance. *Action du tabac sur le système cardiovasculaire: Le tabac a des effets multiples sur le cœur: -il augmente la fréquence des battements cardiaques et peut conduire à des troubles du rythme. -il favorise l'artériosclérose c'est à dire rétrécissement des artères par destruction des fibres élastiques et dépôt de graisses sur la paroi des artères, en particulier coronaires. Comme, il favorise en même temps la formation des caillots sanguins, les risques d'infarctus du myocarde sont augmentées.